Contexte et objectifs

L’outil de diagnostic de l’Impact des pratiques agricoles sur la Biodiversité de l’Exploitation Agricole « IBEA » a été conçu par France Nature Environnement et résulte d’un partenariat réunissant France Nature Environnement, l’INRA, le Muséum National d’Histoire Naturelle, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité et l’enseignement agricole (DGER, Bergerie Nationale et lycées agricoles).

Les principaux auteurs sont :

  • Lionel Vilan (FNE)
  • Marie-Catherine Schulz-Vannaxay (FNE)
  • Laurence Guichard (INRA)
  • Carole Chateil (MNHN)


Les objectifs de cet outil sont tout d’abord de :

  • développer la prise en compte de la biodiversité dans la formation initiale et continue des agriculteurs
  • promouvoir, sur les exploitations agricoles de lycées agricoles publics, des pratiques agricoles exemplaires en matière de préservation de la biodiversité, grâce à une sensibilisation des équipes enseignantes, du directeur d’exploitation et des salariés, et des apprenants (élèves, apprentis, stagiaires en formation continue).
  • améliorer le dialogue, sur le terrain, entre agriculteurs et environnementalistes.

A terme l’objectif du projet est de renforcer la prise en compte de la biodiversité dans les itinéraires techniques agricoles, et, en associant tous les acteurs du développement agricole (agriculteurs, conseillers des chambres d’agriculture, lycées agricoles, associations environnementales) dans la réflexion et les débats, de permettre également une valorisation indirecte des pratiques agricoles favorables.

Description de l’outil

L’outil IBEA est un logiciel d’évaluation de l’impact des pratiques agricoles sur la biodiversité à l’échelle de l’exploitation. Il est avant tout un outil pédagogique à destination des apprenants de lycées agricoles et des agriculteurs. Il permet d’approcher la complexité des relations entre la biodiversité et les pratiques agricoles, dont l’impact positif ou négatif est analysé puis synthétisé. L’outil ne permet donc pas d’évaluer l’état de la biodiversité de manière directe, mais au travers de l’impact des pratiques agricoles sur cette biodiversité.

Le diagnostic réalisé par l’outil IBEA s’applique à l’échelle de l’exploitation agricole en tant qu’unité décisionnelle de l’agriculteur. L’ensemble des pratiques est ainsi pris en compte (choix des productions, itinéraires techniques, rotations et assolement, organisation des parcelles…). La biodiversité concernée est elle aussi entendue au sens large : biodiversité domestique (espèces, races et variétés) et sauvage, ordinaire et remarquable.

L’outil IBEA est fondé sur une approche multicritère, qui décompose la biodiversité en différents éléments selon une structuration hiérarchique, et qui relie ces éléments de biodiversité à des ensembles de pratiques notées de manière positive ou négative selon leur impact sur la biodiversité. L’arborescence ainsi constituée par le modèle permet non seulement de prendre en compte l’impact positif ou négatif d’une pratique - considérée individuellement - sur la biodiversité, mais également des interactions entre pratiques, et donc des itinéraires techniques dans leur ensemble.

Partenaires techniques

La conception et la diffusion de l’outil « IBEA » ont été réalisées grâce à de nombreux partenaires techniques :

France Nature Environnement, Institut National de la Recherche Agronomique, Muséum National d’Histoire Naturelle, CEZ-Bergerie Nationale, Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche du Ministère en charge de l’Agriculture.

         

Partenaires financiers

La conception et la diffusion de l’outil « IBEA » ont été réalisées grâce au soutien de nombreux partenaires financiers :

Fondation Nature et Découvertes, Fondation Léa Nature, Union Européenne (Fonds Social Européen), Ministère en charge de l’Agriculture.